L’importance des organisations de petits producteurs dans les petites communautés

L’impact des OP sur la production alimentaire est énorme, de l’amélioration des rendements à l’augmentation des revenus des membres. Les organisations de petits producteurs peuvent aider les agriculteurs à améliorer leur impact sur l’environnement et le climat. Nous examinons ci-dessous certains des impacts des organisations de petits producteurs. Elles aident les agriculteurs à augmenter leurs revenus et à produire des aliments de meilleure qualité. En outre, elles contribuent à améliorer la sécurité alimentaire en améliorant l’économie locale. Le rôle des organisations de petits producteurs est largement sous-estimé. Toutefois, cela est sur le point de changer.

Impacts des organisations de petits producteurs sur la qualité de la production

La croissance des OSP a apporté un certain nombre d’avantages aux agriculteurs et aux consommateurs. Elle a encouragé la consommation responsable et renforcé l’autogestion démocratique dans les petites communautés. Elle profite également aux entreprises qui commercent avec les producteurs. La certification Fairtrade inclut désormais les produits secondaires. La note explicative pour les produits secondaires décrit les règles de tarification pour ces produits.

Malgré ces impacts positifs, peu d’études ont examiné les effets des OSP sur la qualité de la production. En revanche, les études portant sur les groupes de femmes rurales et les initiatives d’entraide ont trouvé des preuves limitées d’amélioration de la qualité. Ces études n’ont pas non plus identifié de lien entre les coopératives financières et les améliorations de la qualité de la production. Ainsi, il n’est pas clair si les OSP peuvent être efficaces pour améliorer la qualité de l’alimentation des petites communautés.

Impacts des organisations de petits producteurs sur les revenus

Cet article explore l’impact des organisations de petits producteurs sur les revenus des petites communautés. Nous constatons que, bien que la plupart des petites exploitations agricoles soient à forte intensité de main-d’œuvre, la production d’un produit donné est souvent plus efficace lorsqu’elle est réalisée par une entreprise plus grande, à plus forte intensité de capital, située dans une ville. Il en va de même pour les organisations de petits producteurs qui sont affiliées à Fairtrade. Le standard Fairtrade pour les organisations de petits producteurs est conçu pour encourager la formation d’organisations de producteurs fortes et inclusives, dirigées par des agriculteurs, qui améliorent les performances agricoles et apportent plus de bénéfices aux membres et aux communautés.

La littérature montre que l’impact des organisations de petits producteurs sur les revenus des petites communautés peut être très important. La recherche montre que l’agriculture contractuelle peut augmenter le revenu des agriculteurs tout en améliorant le bien-être des ménages. Les résultats des auteurs montrent également que l’agriculture contractuelle peut améliorer l’innovation agricole, quelle que soit la taille de l’exploitation. Dans l’étude, les revenus des ménages ont été canalisés de sources non agricoles vers l’agriculture. L’innovation a conduit à des rendements plus élevés, et l’augmentation de la productivité en est la principale raison.

Impacts des organisations de petits producteurs sur l’environnement

L’une des plus grandes menaces pour l’environnement mondial est le changement climatique, et les petits producteurs sont les plus vulnérables et les moins capables de s’y adapter. Le sixième rapport d’évaluation du GIEC indique que la plupart des impacts du changement climatique seront irréversibles, en particulier pour les plus pauvres. Mais cela ne signifie pas qu’il faille les ignorer, car ils constituent une part importante des systèmes alimentaires actuels des pays en développement.

L’impact de la production sur l’environnement est souvent sous-estimé dans les études sur le commerce équitable. Mais dans de nombreuses petites communautés, les agriculteurs passent des contrats avec des travailleurs sans terre et peu d’études ont examiné comment ces travailleurs peuvent bénéficier de ces projets. Et si l’impact de ces projets communautaires est largement ignoré, certains chercheurs pensent que l’effet multiplicateur des projets communautaires profite aux travailleurs sans terre. En effet, ces travailleurs peuvent bénéficier d’un niveau de soutien social plus élevé s’ils sont inclus dans de telles initiatives.

Impacts des organisations de petits producteurs sur le changement climatique

Les petits agriculteurs produisent cinquante pour cent des calories alimentaires dans le monde. Le changement climatique menace de réduire les rendements, de tuer le bétail et de ruiner les moyens de subsistance. Les estimations des coûts du changement climatique varient, allant de quelques centaines de milliards à des milliards de dollars par an. Il est donc vital de s’attaquer au changement climatique pour les petits agriculteurs, en particulier ceux des pays en développement. Toutefois, la lutte contre le changement climatique par les seuls moyens traditionnels ne permettra pas de résoudre ce problème.

L’action collective est un méta-moteur de la capacité d’adaptation au changement climatique. L’action collective peut ne pas découler des préoccupations liées au changement climatique, mais elle crée les conditions d’une adaptation systémique. Les petits agriculteurs, par exemple, s’inquiètent de l’impact du changement climatique sur leurs chaînes d’approvisionnement, leur succession et leur travail. En retour, l’action collective peut les aider à s’adapter au changement climatique d’une manière socialement juste et durable.